Passer au contenu

Jean Leloup

Le principe de la mygale
Essai

Passionnée par l’œuvre de Jean Leloup, Nadia Murray s’y est plongée pour observer comment se déploie le personnage Leloup, cette entité mouvante qui ne cesse de se transformer. C’est en se laissant porter par les textes, surtout, et par la mise en scène (vestimentaire, picturale, vidéo, etc.) de l’artiste qu’elle parvient à démontrer sans le moindre doute que Leloup mérite largement qu’une première étude sérieuse lui soit consacrée. Si l’apparente légèreté de l’homme et sa nonchalance publique peuvent faire écran de fumée, il est évident à la lecture de cet essai remarquable que ce ne sont que des illusions, véhiculées par un star-system qui n’a que faire des grands enjeux. La personnalité de l’artiste, ses éclats, ses fulgurances et ses errances ne sont plus ici des défauts, mais plutôt des facteurs déterminants dans une lecture précise et enthousiaste de sa contribution au monde culturel québécois.
Les fans de Jean Leloup feront assurément le voyage en compagnie de Nadia Murray en se sentant compris, en savourant enfin le plaisir de voir l’artiste reconnu à sa juste valeur. Les lecteurs moins familiers avec l’œuvre découvriront sans aucun doute un parolier inspiré, un homme cultivé, ouvert sur le monde, qui incarne un Québec en pleine mutation.
Le personnage Leloup est complexe, parfois sombre, souvent insaisissable. Nadia Murray parvient à éviter le piège de la complaisance et ne nie pas l’histoire ; cependant, en s’attachant à l’œuvre sans se laisser aveugler par l’homme public, elle parvient à une analyse rigoureuse qui lui permet d’affirmer, sans hésitation, que Jean Leloup est l’artiste québécois le plus important des trente dernières années. On ne peut qu’espérer que d’autres analyses de l’œuvre de Jean Leloup suivront ce premier essai ; peu importe les conclusions auxquelles elles arriveront, elles auront le mérite de reconnaître la contribution d’un artiste majeur.

En somme, la trajectoire de Leloup est moins chaotique qu’elle n’apparaît. Le retravail de l’ethos qui la nourrit est à la source d’une œuvre plutôt cohérente, teintée d’ailleurs d’un idéal rare dans le champ musical. Jean Leloup tisse ainsi une œuvre qui échappe à toute catégorisation, et dont la seule détermination est, peut-être, son caractère profondément existentiel « Quand une personne joue de la guitare et chante pour gagner sa vie, ce n’est pas une job, c’est une voie. Comme il y avait la voie des samouraïs, il y a la voie de la chanson, qui est de regarder autour de toi et de faire de la poésie avec ce que tu vois. Et à un moment, le but n’est pas juste d’exister aux yeux des autres, c’est d’évoluer là-dedans. C’est une quête. Donc depuis des années, je fais une quête. Je veux aller plus loin.

2020 | Trajectoire | 222 pages | ISBN: 978-2-89502445-3
26.95 $
2020 | 218 pages | ISBN: 978-2-89502-525-2
19.99 $
2020 | 218 pages | ISBN: 978-2-89502-524-5
19.99 $

On en parle

Cette fine analyse des textes m’a donné un nouvel éclairage sur ma perception de certaines chansons et m’a fait découvrir des textes sur lesquels je ne m’étais pas arrêtée, même en tant que fan finie de Jean Leloup. Vous aurez grand plaisir à plonger ou à replonger dans l’univers éclaté de Leloup!

- Amélie Simard (Les libraires)

Un livre passionnant.

- Dominic Tardif (L'effet Pogonat | ICI Musique)

Une lecture simple, accessible, et tellement riche!

- Evelyne Charuest (Dessine-moi un dimanche | Radio-Canada)

Un regard fascinant sur Jean Leloup.

- Billy Robinson (CKVL FM)

Moi qui me définissais comme fan de Leloup, je dois avouer que cet essai m’a apporté un nouvel éclairage, un nouvel angle vraiment intéressant.

- Valérie Ouellet (Page par Page)