Passer au contenu

Je viendrai moins souvent

Théâtre | En librairie le 19 mars 2024

Camille a 22 ans quand elle emménage à Montréal. Sa grand-mère Pauline en a 92 quand elle rentre en CHSLD. Chacune vit parallèlement un déracinement, une perte de repères. Pendant près de quatre ans, et en pleine pandémie, Camille enregistre ses conversations avec Pauline, documentant sans trop y penser la fin de vie de sa grand-mère. On sent ici, sur papier, toute la tendresse qui les unit mais aussi la détresse d’une toute jeune fille qui fait face à un système qui la dépasse.
Après un poignant balado intitulé Quelqu’une d’immortelle, Camille Paré-Poirier adapte pour la collection L’instant scène le contenu de la pièce qui a été jouée à de nombreuses reprises et qui sera montée à la Cinquième salle de la Place des Arts en avril 2024.

Comme j’ai beaucoup de temps libre, et qu’on habite pour la première fois dans la même ville, je vais voir ma grand-mère Pauline de temps en temps.
En 2017, Pauline a 92 ans. Elle a arrêté de faire sa tarte au sucre et sa gelée de pommettes.
Des fois, elle est un peu mélangée…
Pis je me rends ben compte qu’elle est pas immortelle. Je me dis que c’est l’occasion ou jamais d’en apprendre plus sur elle, et d’immortaliser son histoire. C’est comme si ses souvenirs prennent plus de valeur maintenant que le temps joue contre elle.
Faque le 11 octobre 2017, je lui demande de me raconter sa vie.

2024 | pages | ISBN: 978-2-89502-483-5