Passer au contenu
© Céline Chapdelaine

Mathieu Leroux

Auteur, metteur en scène, comédien et dramaturge en danse, Mathieu Leroux est diplômé de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM (profil interprétation). Il a fondé et a été à la codirection de deux compagnies théâtrales (Putto Machine et Les Néos) ; il a été de l’équipe de tournée du Théâtre Sans Fil pendant sept ans, en plus d’écrire et de performer une centaine de courtes pièces au sein des Néos. Il est créateur d’un spectacle solo (La naissance de Superman, Caserne Letourneux, 2009), d’une pièce de groupe (Scrap, Espace Libre, 2012), et a cosigné l’adaptation des six pièces de la saga familiale Les Atrides (Église Saint-Jean-Baptiste, 2013). Sa coadaptation d’Ombre (Eurydice Parle) d’Elfriede Jelinek est présentée au Théâtre Prospero en 2019.
En théâtre, il a accompagné plusieurs auteurs dans le processus dramaturgique ; en danse, il travaille entre autres aux côtés de Victor Quijada, Helen Simard, Catherine Gaudet et Alexandre Morin.
Mathieu Leroux est détenteur d’une maîtrise en littérature française (Université de Montréal, 2011). On lui doit plusieurs publications, notamment Dans la cage, son premier roman (Héliotrope, 2013), Quelque chose en moi choisit le coup de poing (La Mèche, 2016) — un ouvrage rassemblant un essai sur la performance de soi et du théâtre autobiographique —, en plus de quelques traductions de romans graphiques à La Pastèque.
Il est le directeur littéraire de la collection L’instant scène au éditions de L’instant même, où il a publié un texte dans le collectif Il n’y a que les fous.

En collaboration