Venir en ce lieu

Roland Bourneuf

Essai.
208 pages ; 24,95 $
ISBN 2-921197-78-2

La contribution de Roland Bourneuf à la problématique du lieu narratif a fait date : sur ces questions l’on continue de se référer à L’univers du roman (PUF) qu’il cosignait avec Réal Ouellet en 1972. Avec Venir en ce lieu, l’auteur aborde le domaine de la sensibilité à la matière, à la forêt, à la mer, à l’île, au sanctuaire, à la forteresse, ce qui rappelle que la perspective littéraire jouxte notamment celles du voyage, de la spiritualité et du rêve. L’on est amené à se demander pourquoi certains lieux – maison, paysage ou pays – exercent sur les êtres une véritable attraction, pourquoi ils semblent contribuer à l’harmonie. Il faut en somme savoir venir en ces lieux.

« [...] Venir en ce lieu se présente comme une « topographie spirituelle » vibrante et marquante. Voilà un monument de sensibilité dédié à tous ces « moments-lieux » où la vie, exaltée, fait coïncider l’expérience individuelle avec celle, toutes frontières abolies, de l’être en soi, qui, du sommeil de la vie au songe de la mort, n’a de cesse de retrouver le dessin des traces que ses divers parcours ont laissées et de se mettre à l’écoute des « rêveries de la terre ». (Patrick Bergeron, Nuit Blanche)




Bourneuf, Roland, Venir en ce lieu. Québec, L'instant même, 1997, 208 pages.