La longue portée

Serge Lamothe

Roman.
206 pages ; 21,95 $
ISBN 2-89502-103-1

Édition retirée de la vente

Pour Charles Godin, « baptisé à la sauvette », en rupture de famille, la vie de campus prend rapidement la teinte des psychotropes quand il est admis au Château. S’y sont regroupés des étudiants comme lui, désireux de partager espoirs et lubies, de s’adonner à l’expérience des limites que leur permettra la consommation du tabac du diable. Parmi eux, Stephen Galaczy, sorte de gourou que Charles finit par soupçonner de manipulation. Et Nadia, la beauté, l’innocence. L’heure de régler les comptes a sonné quand commence le roman.

« Il est très rare, dans le métier de critique, d’émerger d’un premier roman avec la certitude d’avoir affaire à un auteur de très grand talent. Voilà pourtant ce qui m’arrive aujourd’hui. Je n’ai nullement l’intention de jouer la prudence : Serge Lamothe, si l’inspiration et la rigueur ne le quittent pas, posera, au fil des ans, les pierres d’une œuvre possiblement majeure. » (Tristan Malavoy-Racine, Voir Québec)




Lamothe, Serge, La longue portée. Québec, L'instant même, 1998, 206 pages.