actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE


La matamata

France Ducasse

Roman.
168 pages ; 18,95 $
ISBN 2-89502-105-8

« Christophe Colomb n’a-t-il pas découvert l’Amérique alors qu’il se croyait aux Indes ? » La question qui ouvre ce roman a des allures de constat : les chemins menant à cet ici qui loge au tréfonds de soi sont parfois tortueux, imprévisibles, voire illisibles. Sur la Côte Nord se rencontrent donc, à l’envers de l’histoire qu’elle estimait déjà écrite pour elle, une Québécoise et un Indien ayant fui l’Ouganda d’Idi Amin. Revenus de tous les égarements et errances, ils s’aiment, tiennent un Couette et Café dans le Vieux-Québec, les enfants viennent en grappe, le monde qu’on croyait anéanti se reconstruit comme il y a très longtemps une tortue amazonienne, la matamata, contribua à ce que cela se fasse, que des ténèbres naisse la lumière.

« Il y a, dans La matamata, une voix juste et belle, un imaginaire résolument original, une écriture un peu sauvage, intuitive et libre, qui cherche à percer les mystères du monde. » (Marie-Claude Fortin, Lettres québécoises)




Ducasse, France, La matamata. Québec, L'instant même, 1998, 168 pages.