actualités informations catalogue
 


TITRES

AUTEURS

NOUVELLES

ROMANS ET RÉCITS

ESSAIS

BEAUX LIVRES

COLLECTIFS

DICTIONNAIRES ET OUVRAGES PRATIQUES

POCHES

CONNAÎTRE

L'INSTANT SCÈNE

L'INSTANT CINÉ

TRADUCTIONS

ANTHOLOGIES

THÉÂTRE

LIVRES NUMÉRIQUES

TWITTÉRATURE

TRAJECTOIRE

COLLECTION EXPLORATOIRE

POÉSIE ET TEXTES BREFS

BRÈVE



© Zoé Duval

Au catalogue
de L'instant même


1999
Les amours perdues
Ballade sous la pluie
Banlieue
La Cité des Vents
La complainte d'Alexis le trotteur
La désertion
Du virtuel à la romance
L' écrivain public
Le père d'Usman
La recherche de l'histoire
Tu attends la neige, Léonard ?

En collaboration

Dix ans de nouvelles
Meurtres à Québec
Vingt-cinq ans de nouvelles
Pierre Yergeau

La critique l'a reconnu dès le début ; quel écrivain singulier que ce Pierre Yergeau !  Mais à quoi tient donc sa singularité ? Des intrigues foisonnantes, une langue qui parle de la nature comme s'il s'agissait d'un état d'âme, et des états d'âme comme s'ils apparaissaient dans la couverture d'une police d'assurances. Il prend volontiers les usages à contre-pied. Puis, quand on s'est convaincu de savoir de quoi il retourne, on est obligé de convenir que la vérité est ailleurs.
Pierre Yergeau détient un baccalauréat en allemand et en italien ainsi qu'une maîtrise en littérature comparée. Il a été tour à tour agriculteur dans la Vallée de l'Okanagan et en Alsace, mineur en Abitibi, professeur d'anglais, ouvrier de la construction, traducteur, scénariste...
Il a reçu le Prix Ringuet de l'Académie des lettres pour Les amours perdues, une mention spéciale du jury du Prix des cinq continents de la Francophonie pour La Cité des Vents et il a été à plusieurs reprises finalistes aux Prix du Gouverneur général.